Livraison gratuite dès 40 € d’achat
La Boite à Cailloux, boutique de lithothérapieBijoux, Minéraux, Pierres naturelles
La boîte à cailloux Bijoux, Minéraux, Pierres naturelles

Pendentif labradorite violette Madagascar AA+ forme libre 35-45mm

Labradorite
(Code: PEN-LABPPA-06)
En Stock
PEN-LABPPA-06
Origine: Madagascar
Grade: 
21,90 €
20g

Profitez de la livraison Offerte dès 40 € d’achat !

Livraison gratuite

à partir de 40€ d'achat

Satisfait ou remboursé

14 jours pour changer d'avis

sans motifs ou explications

Dimensions:
Environ 35-45mm

Poids:
Environ 7g

Origine:
Madagascar

Grade:
AA+ = excellente


  1. Pendentif composé d'une labradorite violette forme libre d'environ 35mm-45mm.
    Les formes, motifs et couleurs peuvent varient d'une pierre à une autre.

     
  2. La labradorite provient de la région Labrador au Canada. C’est une région canadienne où environ un tiers de la population est issu des peuples autochtones (Innus, Inuits et Métis). Cette incroyable pierre a été découverte en 1770 par un groupe de missionnaires d’Europe Centrale chargé d’évangéliser la population locale. 
    Le suffixe "ite” issu du grec signifie "minéral”. Labradorite veut littéralement dire "minéral du Labrador”. Ce n’est qu’en 1780 que le géologue M. Foster baptisa cette pierre du nom de labradorite. 
    Cette pierre est parfois surnommée "pierre de lune arc-en-ciel”. Par ailleurs, il existe la spectrolite qui est une variété de labradorite, montrant toutes les nuances du spectre lumineux. Découvert pendant la Seconde Guerre mondiale en Finlande, ce minéral rappelle un peu l'intérieur des coquilles de moule. Bien que les couleurs se ressemblent, il ne faut pas confondre la labradorite avec l’opale ou la pierre de lune. 
    Plusieurs légendes sont associées à la labradorite. La plus célèbre est celle des peuples scandinaves. Cette légende raconte que la labradorite possède ses magnifiques reflets irisés grâce aux aurores boréales. 
    Parallèlement, celle des Inuits explique qu’un jeune guerrier brisa avec sa lance une immense labradorite afin d’en libérer la lumière céleste. Des éclats jaillirent de la pierre et montèrent au ciel, formant les aurores boréales. D’autres se sont répandus sur terre, se figeant éternellement dans la roche, créant ces pierres labradorite aux splendides reflets. 
    Certains autochtones étaient persuadés que cette pierre était le lien entre le monde terrestre et le monde invisible. Ils se disaient que la roche contenait l’âme de leurs ancêtres. 
    Toutefois, lors de fouilles archéologiques dans le Maine, divers objets sculptés dans la labradorite furent retrouvés. Ils datent de l’an mille et ont été fabriqués par les Amérindiens algonquins.
    Une croyance raconte que les personnes qui sont attirées par la labradorite seraient des descendants du continent englouti de l’Atlantide. Pour mémoire, l’Atlantide fut une île immense, attribuée au dieu de la mer Poséidon lors du partage du monde. Cette île a subitement disparu lors d’un cataclysme provoqué par Zeus.
    Selon les anciens, la labradorite possède des vertus puissantes de guérison. Ils racontent qu’en la broyant et en la réduisant en poudre, celle-ci guérirait de nombreux maux. Dans la seconde partie du XIXe siècle, de nombreux joailliers confectionnent de fabuleux bijoux aux styles divers en labradorite. Ils réalisent notamment des camées ou des entailles. Les labradorites, de qualité moindre, sont utilisées comme pierre de parement sur les façades de bâtiment ou comme objets d’ornement pour la décoration.  
    La labradorite appartient à la famille des feldspaths plagioclase regroupant les silicates et les tectosilicates. Elle contient essentiellement du sodium, du calcium, du fer et du magnésium. Elle diffuse de magnifiques reflets bleus, jaunes ou verts métallisés provoqués par l’adularescence, sorte de miroitement dû à l’interférence des différentes couches internes, également appelé effet Schiller. Elle se forme dans les roches métamorphiques ou magmatiques. Elle a une dureté de 6 à 6,5 sur l’échelle de Mohs.
    Les principaux gisements se trouvent à Madagascar, en Algérie, en Australie, en Chine, en France, etc. 

    En Lithothérapie, la labradorite est une véritable pierre de protection avec une fonction d’éponge. En effet, elle absorbe toutes les énergies négatives environnantes. Libéré de ces énergies polluantes, l’esprit devient positif et équilibré psychologiquement. 
    Cette pierre est préconisée pour le personnel soignant et les gens dans l’empathie. Elle leur permet de ne pas trop s’impliquer émotionnellement dans leurs douleurs et de leur procurer de la compréhension. 
    La labradorite lutte efficacement contre les angoisses, les peurs irraisonnées et l’anxiété. Elle apaise son porteur et lui procure de la sérénité. Elle diffuse une sensation de bien-être et de calme. L’esprit peut s’évader dans des rêves paisibles. Son énergie, à la fois rayonnante et chaleureuse, développe les sentiments de bonheur, de joie et de paix. 
    On dit de cette fabuleuse pierre qu’elle est une pierre d’ouverture à autrui. Elle est idéale pour les personnes souffrant de complexes et de timidité. Elle engendre une certaine assurance et une meilleure confiance en soi. Elle incite à la compassion, à la compréhension et à l’amour des autres. Elle accompagne également les personnes seules à se sentir mieux.   
    C’est une pierre d’inspiration qui convient parfaitement aux métiers de la création. Elle provoque la stimulation de l’esprit et de l'imagination. Le créateur peut enfin se concentrer et fixer son mental sur le présent. Elle lutte efficacement contre la procrastination.